FR EN NL

Le Philosophisme du Prophète de Cristal

Le prophète de Cristal

Représentation :
Le Prophète de Cristal est souvent représenté par un œil, l’Œil de Cristal, qui symbolise sa clairvoyance lui permettant de déceler la Voie du Cristal.

Plus que comme une véritable divinité, le Prophète de Cristal préfère se présenter lui-même comme une entéléchie. Le statut de divinité implique une soumission à des êtres de nature plus puissante alors qu’en tant qu’entéléchie, il est possible de devenir soi-même un tel « être parfait ». Le Prophète de Cristal prend ainsi plus volontiers le rôle de guide montrant aux fidèles la Voie du Cristal.

Suivre la Voie du Cristal, c’est s’adonner au philosophisme, c’est se remettre sans cesse en question et ainsi se perfectionner continuellement afin de servir le plus grand nombre, que son action et son engagement puisse rejaillir sur l’ensemble de l’Empire et participer à sa grandeur. Pour les plus aptes, suivre la Voie du Cristal, c’est la promesse de devenir l’égal des Dieux.

Ainsi, l’homme qui se dépasse accroît son humanité en tendant vers l’universel. Son positionnement social n’est pas pour lui une fin, mais un moyen. Il y a de l’honorabilité dans l’intention d’être toujours un peu plus que soi, d’être plus que ce que l’on est à la naissance. C’est là que le soi transcende sa condition. C’est cet engagement lui-même qui fait sens, parce qu’il pose une affirmation.

Cet engagement se décline notamment en une confiance, une foi envers le Prophète. Il ne s’agit pas juste d’un engagement affectif mais surtout d’un choix conscient de dépasser sa condition pour le plus grand bien de l’Empire et non pour son propre besoin ou désir.

Sentences :
« Celui qui a obéi devient quelqu'un à qui l'on obéit. »

« Que ton intelligence comprenne mes paroles et que ton cœur les mette en pratique, car celui qui les néglige ne connaît plus la paix intérieure. »

« Celui qui est pur comme l'or en haute teneur aura des honneurs au-dessus de la masse et verra l'effondrement de ses ennemis. »

« Un homme en fonction doit être grand dans sa fonction, comme un puits doit être riche en eau que l'on puise. »

« Qu'on ne mette pas la crainte chez l'homme, qu'on lui procure une vie au sein de la paix, et que l'on obtienne qu'il donne volontiers ce qu'on lui prenait en l'effrayant. »

Fidèles :
Tous les fidèles qui embrassent le philosophisme ou s’engagent sur la Voie du Cristal ne font pas preuve des mêmes aptitudes (celles-ci sont d’ailleurs évaluées lors de la naissance, cf. les rites). Cette différence de potentiel se reflète évidemment dans la manière d’appréhender le philosophisme.

Pour les êtres au potentiel supérieur, la Voie du Cristal est voie ascétique permettant le développement de ses propres facultés sous la férule du Prophète. Les gens du commun voient le Prophète de Cristal plus comme une divinité qui révèle la vérité et répand ses bienfaits sur ses fidèles, citoyens de l’Empire. A ce titre, le Prophète doit est remercié en le vénérant, en lui offrant sa confiance et sa foi. Cette ambivalence entre l’aspect personnel et collectif est au cœur même du philosophisme.

Les Chroniques du Prophète de Cristal

Les Chroniques du Prophète de Cristal racontent sous forme imagée l’épopée du Prophète de Cristal. Il existe de nombreux parchemins mettant en scène les évènements marquants du Prophète et ils servent généralement de support mémoriel pour le conteur qui l’enjolive à loisir. Ces Chroniques font parties des premières histoires que l’on raconte aux enfants, tous la connaisse par cœur.

Les Chroniques débutent à une époque très lointaine où l’Empire n’existait pas encore. Les déserts des Terres de Feu étaient habités par des tribus nomades, indépendantes les unes des autres.

Les Chroniques racontent l’histoire d’une étoile se décrochant du firmament et qui tombe sur Tanak, au milieu d’un désert dans les Terres de Feu. Attirés par cette chute incandescente, des nomades du désert font route vers l’endroit où est tombée l’étoile. Après plusieurs jours de trajet et de recherche, ils tombent sur une pointe de cristal émergeant du sable que le soleil fait briller. En dégageant la pointe, ils mettent au jour un énorme fragment d’étoile cristallin au sein duquel pulse une grande énergie.

Saisis de respect par cette énergie irradiante, les nomades du désert se prosternent devant le cristal. C’est alors que le cristal s’adressa à eux : « Je suis le Prophète de Cristal. Suivez mes enseignements et je ferai de vous des Dieux. »

S’ensuivit une longue et lente période d’ascension et de prospérité au cours de laquelle les tribus nomades se fédérèrent autour du Prophète de Cristal. Sous son patronage, l’Empire naquit et grandit. Des villes s’édifièrent, le savoir et les connaissances se transmirent si bien que l’Empire connu un âge d’or comme les Terres de Feu n’en avaient jamais connu.

C’est alors que les Anciens Dieux devinrent jaloux et envoyèrent les elfes afin de mettre à genoux l’Empire d’Or. L’un eux, armé d’une dague spécialement forgée et enchantée pour son but, réussit à approcher le Prophète de Cristal et à ficher profondément sa dague dans la surface cristalline. Le Prophète de Cristal prit la fuite, l’elfe fermement accroché à la garde de la dague fichée dans le cristal. Ils disparurent dans le firmament et nul ne les revirent avant des milliers d’années.

C’est en 421 que le Prophète de Cristal fit son retour sur Tanak, loin des Terres de Feu. Il lui fallut cinq années avant de retrouver sa place légitime. Depuis, il guide l’Empire qui ne peut que connaître un nouvel âge d’or.

Les aphorismes de la Voie du Cristal : le dogme

Le dogme du philosophisme est résumé par 8 aphorismes appelés communément les 8 Facettes du Cristal Parfait. Chacune de ces facettes est longuement discutée et commentée par les adeptes du philosophisme. On peut d’ailleurs trouver de nombreux manuscrits traitant de l’un ou l’autre de ces aphorismes et qui permettent à l’adepte de prolonger sa réflexion.

Il faut cependant avouer que la plupart se contentent des harangues et des discours des apostats lors des tenues officielles pour comprendre toute la complexité de la sagesse contenue dans ces phrases.

Toute chose à son point faible, il faut juste le découvrir.

Ayez des yeux et des oreilles partout !

Utilisez la foi ! Et grâce à elle, gagnez l’immortalité !

Si l’utile est beau alors il touche à la perfection.

L’esprit peut vaincre les lois dites naturelles.

La paix se gagne toujours par la force, qu’elle soit physique ou intellectuelle.

La moralité d'un acte est évaluée en fonction de ses effets, non des motifs qui le sous-tendent.

Tirez le meilleur du faible!

Hiérarchie au sein du culte

D’une manière générale, quand on se réfère au culte du Prophète de Cristal, on parle de l’infrastructure et des moyens déployés par l’Empire pour encadrer les fidèles, et plus particulièrement, des théologiens chargés d’organiser les tenues, des hommages aux Idoles de Cristal, des rites qui scandent la vie quotidienne, des rituels qui produisent des miracles. Tous ces éléments facilement compréhensibles et identifiables pour les gens ordinaires.

Les Apostats : Les apostats sont des personnes ayant choisi d’étudier la théologie dans le but de réussir à recréer des actes de foi sans adresser des prières aux Anciens Dieux et en se conformant au dogme du philosophisme. Leur rang et leur puissance varient en fonction des individus. Ils forment la branche la plus large des officiants du culte. Ils portent généralement une toge mauve ornée de l’œil de Cristal.

Tatouage des Apostats
Tatouage des Apostats

Les Envoyés du Cristal : Représentant le Cristal en personne, ils se font les garants de sa religion au niveau local, les exécutants de ces rituels et les porte-paroles de ces prophéties. Richement vêtu, ils sont le fleuron de la culture d’Or. Leur autorité est suprême pour tout ce qui ne concerne pas la guerre mais leurs actes sont toujours justifiés par la voie du Cristal et/ou les lois de l’Empire. Ils prennent généralement le temps d’expliquer aux mortels leurs décisions, comme on éduque des enfants un peu lents, en leur faisant la leçon sur la non-vie et la non-mort, d’un air doucereux et parfois condescendant.

Les Prélats du Cristal : Il s’agit d’un apostat chargé d’administrer une région, ils servent de lien avec les villes et villages les plus reculées. Ce sont bien souvent d’anciens Envoyés du Cristal ayant fait montre de compétence.

Les Blasphémateurs : Les Blasphémateurs sont des apostats ayant atteint le niveau hiérarchique le plus élevé et maîtrisant le mieux les mystères de la Foi et le dogme du philosophisme. Ils sont au nombre de trois, chacun veillant sur un pan du culte. Les bienveillants, les juges et les ecclésiastes.

Les trois piliers du culte

Le culte se subdivise en trois branches ayant en charge des approches différentes du culte.

Les Bienveillants

Les Bienveillants sont des apostats en charge des domaines suivants :

  • La Soupe Populaire et la gestion des famines et des sécheresses.
  • La philanthropie (dons, bourses, financements de recherches, etc.)
  • L’éducation (création d’écoles et d’universités gratuites, rédaction des examens)
  • Contrôle de la natalité (régulation, délivrance des permis, et “Examen”)
  • Gestion des épidémies.

Les Juges

Les Juges sont des apostats en charges des domaines suivants :

  • Organisation des concours liés aux Idoles de Cristal permettant d’avoir le concours d’un rituel pour ses recherches. Celles-ci doivent toujours aller vers un bien pour l’empire.
  • Délivrance des laissez-passer des caravanes itinérantes.
  • Jugement pour non-respect du dogme.
  • Organisation des rites funéraires.

Les Ecclésiastes

Les Ecclésiastes sont des apostats ayant en charge les domaines suivants :

  • L'inquisition
  • La gestion des mouvements d’Idoles de Cristal sur le territoire de l’Empire.
  • L'interprétation du dogme à son plus haut niveau.
  • La gestion des rituels d’importance.
  • Le dépassement de soi : Les ecclésiastes analysent toute personnes ayant annoncé avoir dépassé son état (ex : un hobbit devenu immortel ou un vampire capable de marcher au soleil sans soucis).

Les rites des étapes importantes de la vie des fidèles

La naissance

La naissance officielle d’un enfant se fait à partir de l’âge de huit ans. Avant cet âge, la mortalité et les maladies étant très fréquentes, l’enfant n’est pas considéré comme citoyen et est à la charge de sa famille. A huit ans, il est présenté aux Bienveillants qui vérifient ses qualités physiques et intellectuelles. Cet examen peut amener trois suites possibles.

L’enfant est sain sans plus : il est tatoué de l’Œil de Cristal et peut poursuivre sa vie normalement. C’est le cas le plus fréquent.

L’enfant présente de graves difficultés d’adaptation à la vie au sein de l’Empire : il envoyé au recyclage, où il sera mis au travail forcé ou sacrifié. Ce cas est très rare car les parents ont très souvent déjà fait eux-mêmes ce choix avant les huit premières années.

L’enfant montre des signes de dons hors du commun : il est tatoué de l’Œil de Cristal et est favorisé afin d’acquérir la meilleure éducation possible dans le domaine où il a montré des dons.

Il est coutume de faire la fête après la célébration de la naissance d’un nouveau citoyen. C’est à cette occasion qu’il reçoit son ran, son nom définitif.

Le mariage

Il est à noter que les mariages ne sont jamais célébrés par le culte, et qu’il n’y a aucun interdit de race (mis à part les elfes) ou de genre. Les mariages, comme la sexualité ne répondent qu’à un seul critère : les personnes concernées doivent être consentantes. La zoophilie, la pédophilie et les mariages forcés par exemple sont donc illégaux et immoraux.

Rite funéraire : le jugement de la vie

Lors d’un rite funéraire, un Juge écoute l’avoué du défunt et quelques témoins. Il passe ainsi la vie du défunt en revue et prend l’une des décisions suivantes.

Le défunt ne présente pas d’intérêt pour l’Empire, son corps est donc envoyé au recyclage. Ceci est le cas le plus fréquent.

Le défunt œuvrait pour le bien de l’Empire et sa perte pourrait être lourde de conséquence. Le défunt est alors conduit au temple et réanimé sous la forme la plus utile à son talent. Ce type de jugement est rare.

Il est à noter que les défunts sans avoués sont toujours envoyés au recyclage.

Célébration de la Libération d’Harapan :

C’est le nouvel an, chaque régions le fête à sa manière mais c’est le Prophète de Cristal et l’Empire d’Or qui y sont honorés. La prise de la ville est le symbole de la fin de la décadence ,de la libération du joug des faux dieux et du début de l'âge d’Or de Tanak. On remercie le Prophète pour l’Age d’Or.

On y raconte comment Harapan était horrible avant que L’Empire d’Or ne la libère :

“Harapan était régie par la folie, le peuple croyait les voies de la foi divisées. Il cherchait un dieu dans le moindre étron qui jonchaient les caniveaux parcouru par les rats. On y vénérait des putains malades et des savant analphabête, certains même s’autoproclamait de droit divin. Le savoir était poussiéreux et incomplet en plus d’être dispersé. La confiance était encore plus rare que l’ordre et la peur était le moteur de milles projets anarchiques aux basses ambitions. La cité entière semblait comme une prison qui privait ses habitants de gloire. Les mensonges étaient les vrais maîtres de cette ville sans prophète, perdue dans les ténèbres elle refusait de voir le Cristal, elle ne voyait que ces reflets et les confondait avec des dieux. Harapan a causé sa propre chute par son arrogance et son oisiveté hérétique. Finalement la cité a trouvé la voie du Cristal par le fer, la magie, la mort et la vérité. Gloire à L’empire d’Or, loué soit le Prophète de Cristal ! ”

Les rites et gestes du quotidien

Les adeptes agrémentent souvent leur tatouage d’Œil du Cristal de manière à l’enjoliver. Certains vont jusqu'à se faire tatouer une autre zone du corps comme le visage ou les mains.

Les adeptes arborent un collier avec un ou plusieurs pendentifs en cristal. Les adeptes captent les premiers et derniers rayons de soleil avec leur cristal en prononçant les paroles rituelles : « Encore une fois ! ».

Les adeptes remercient Lucia Di Bardolo avant de manger : une gestionnaire de génie qui a presque fait disparaître les famines dans l’empire.

Les adeptes posent une corde à 5 nœuds devant leur porte avant de se coucher; cela est censé repousser les créatures du mal.

Selon la Voie du Cristal, seuls les Envoyés du Cristal (ou de rang supérieur) ont droit de mort rituel sur les elfes. Ça n’est pas officiellement une loi mais c’est mal vu de tuer soi-même un elfe. Lorsque c’est l’armée de l’Empire qui tue un elfe, on dit alors que les soldats ont été “les mains du Cristal“.

Les Idoles de Cristal : la tradition veut qu’il s’agisse d’éclats du Prophète. Vénérés avec ardeur, ils se chargent de pouvoir et permettent de réaliser des miracles.

A ces gestes s’ajoutent toutes les traditions locales que l’Empire a toujours laissé s’épanouir. Il faut donc bien garder à l’esprit qu’un Empire aussi vaste connaît bien des variation dans la manière de gérer son “Culte”.